100 % PANIK !

Le Forum Francophone de reference sur Panik, anciennement NEVADA TAN !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mein Liebe I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lud'
Perfekt
avatar

Féminin Lion Chat
Date d'inscription : 09/08/2007
Nombre de messages : 1231
Date de naissance : 02/08/1987
Age : 30
Localisation : Entre le Paradie et l'Enfer (Alsace)
Membre Preferé : Ils sont tous égaux pour moi
Chanson Preferé : Vorbei, Echo et Alles Endet Hier

MessageSujet: Mein Liebe I   Jeu 28 Aoû - 2:19

Mein Liebe 1
Texte by Lud'

Music : Ferme les yeux et imagines toi -
Blako & Soprano



Kiara plia délicatement tous ses vêtements dans sa valise, prit un a un ses livres, bibelots, photo et les enferma soigneusement dans une boite. Elle enfermait tout ce qui lui appartenait dans ce grand appartement et descendait petit à petit ses affaires dans sa voiture. Elle avait décider de partir, de tirer un trait sur tout cela, oublier l'homme qu'elle avait aimé.
Elle avait finit de ramasser toute ses affaires, elle passa une dernière fois dans chaque pièces où elle avait vécu ses dernies mois, 13mois et 3semaines exactement. Tant de mois où il s'était aimé et détesté, déchiré puis réconcilié. Une larme traça sa joue, la séparation était douloureuse même si elle l'avait elle-même décider. Elle essuya cette unique larme et se dirigea vers le salon. Kiara saisi le style noir et commença à écrire cette lettre qui lui serait destiné. Son écriture fine se traça sur rapidement sur la feuille blanche. Quelque hésitations, quelque ratures mais la lettre fut rapidement écrite. Sur les dernières lignes, Kiara laissa échapper quelques larmes qui tombèrent sur le papier en le tachant sur quelque endroit.

***
Cher Timo,

Je sais que lorsque tu rentreras, tu me chercheras et tu trouveras toutes mes affaires envolées. Je sais que la colère t'aveuglera puis la peine. Peut-être la douleur de mon absence te fera-t-elle souffrir.
Je ne serai plus là pour t'expliquer alors je le fais sur ce morceau de papier qui finira peut-être dans le feu de la cheminée ou dans une poubelle.
Tu penses que je ne t'aime plus et que j'ai fuis lâchement mais c'est faux. Mon cœur bat pour toi plus que jamais. Mon âme reste attachée à la tienne.
Je ne pouvais pas rester malgré tout l'amour que nous nous portons.
Le destin est parfois bien capricieux, tu sais. C'est malheureux mais c'est ainsi.
Je ne pouvais rien y faire. Tu ne voulais pas d'enfants. Je n'étais pas prête non plus. Pourtant...Il est là, Timo. Bel et bien entrain de grandir en moi. Chaque jour qui passe voit sa vie s'épanouir en mon sein. Chaque minute fait de lui un petit être de chaire et de sang. Chaque seconde lui insuffle la vie.
Cette vie que je ne peux me résoudre à lui prendre comme un assassin prendrait celle de sa victime.
Je sais que je viens de détruire notre amour d'un coup de pierre dans l'eau stable de nos vies communes mais cet enfant, aussi, a le droit de voir la lumière du jour et les ténèbres de la nuit.
Je sais que je te perds en partant mais je n'ai pas le choix.
C'est toi... ou lui. J'ai fait un choix.
J'espère que tu pourras trouver, un jour, la force de me pardonner.

J'espère que je ne détruirai pas l'amour que nous nous sommes portés.
Moi, je ne regrette aucun moment passé avec toi. Juste ce destin qui nous a séparé.

***

Kiara laissa son regard dans le vide pendant un petit moment puis finit par lâcher son stylo et se leva. Son cœur se serra qu'en elle referma pour la dernière fois de l'appartement. Elle partait définitivement. Elle monta dans sa voiture et démarra sans regarder derrière elle.

***
Timo rentra quelque heures plus tard accompagné de ses cinq compères. L'appartement qui était si silencieux fut soudain bien vivant.

« Kiara, ma puce. Tu es où? »

Timo fonça dans la chambre, afin de voir sa belle, mais il fut surprit de découvrir la chambre vide. Ses yeux se posèrent rapidement que la table de chevet de Kiara. Encore ce matin, il y était disposé des photos, mais là tout était vide. Une boule se forma dans son ventre, il avança peut à peut dans la chambre et s'assit sur le coté de Kiara. Il ouvrit délicatement le tiroir de la table de nuit, qu'en il vu ce dernier vide il comprit. Il se leva d'un bon et ouvrit l'armoire à la volé, mais rien tout était vide, plus aucuns de ses vêtements n'étaient rangés. Il se senti soudainement comme mort de l'intérieur. Il tomba à genoux devant l'armoire encore entrouverte. Il saisi sa tête dans ses mains et tenta de comprendre pourquoi elle était partie sans rien dire. Il entendit la porte de la chambre s'entrouvrir, il releva sa tête rapidement, espérant la voir, mais il fut déçu de voir Jan. Il lui fit un fade sourire et lui tendit un morceau de feuille blanche.

« C'est quoi ça Jan? »

« Je suis désoler de devoir te donner cela, mais lit Timo tout sera plus clair, désoler... »

Jan ressortie de la chambre laissant Timo seul avec la lettre de Kiara. Les garçons avaient compris que Kiara était partie, mais rien de plus, ils avaient eu la discrétion de ne pas lire la lettre. Ils était tous les cinq installés dans le salon et ils ne disaient rien, se regardaient du coin de l'œil sans vouloir aborder le sujet. Timo arriva dans le salon, sa casquette dans une main, la lettre froisser dans l'autre. Son regard était perdu, il se sentait seul. Il releva son regard sur David qui comprit la détresse de Timo.

« Elle ... est partie ... enceinte elle me dit. Je ... pourquoi elle ne m'a rien dit. Je veux pas. JE VEUX PAS. Je veux qu'elle revienne. »

Le regard de Timo était devenu noir et froid, limite meurtrier. Même David en eu froid dans le dos. Timo saisi son portable.

« Timo tu fais quoi là? Tu ne l'appelle pas. Tu es trop énervé pour le moment. »

« Je veux l'appeler donc je l'appelle. C'est tout. Elle doit m'expliquer pourquoi elle est partie. »

David ce leva et saisi le portable de Timo. Il était mal, il devait lui éviter de dire des horreurs à Kiara que Timo regrettera forcement plus tard. David demanda aux autres de rentrer, il décida de rester avec Timo, il ne pouvait concevoir le faite de le laisser seul à ce moment là.
Enfin seul, il accompagna Timo dans sa chambre et lui laissa le temps d'encaisser cette nouvelle. Timo fini part lui tendre la lettre et à l'inviter à lire. David saisi la simple feuille et parcouru les quelque paragraphes qu'avaient laisser Kiara. Elle l'aimait mais était partie car elle était enceinte. Timo était absolument contre les enfants, il n'en voulait pas. Il avait toujours été catégorique sur cette question. Pour lui un enfant était signe d'arrêt de carrière. Mais la perdre elle était sens doute pire que sa fin de carrière. La musique était tout pour Timo, mais Kiara était beaucoup plus, elle était lui. David vit Timo s'allonger que le lit et saisir l'oreiller de Kiara, il était encore imprégné de son odeur, Timo respira un bon coup et releva la tête.

« Dit David, elle reviendra hein? »

David comprit que Timo se voilait la face. Il avait complètement omis le faite qu'elle était enceinte. Et pourtant comme le disait Kiara, l'enfant était bien là, en train de grandir dans son ventre.

« Timo, tu sais qu'elle ne reviendras pas. Elle est partie non pas parce qu'elle ne t'aimait plus, mais parce qu'elle est enceinte. Elle t'aime toujours Timo, mais ne veux pas que tu la rejettes car elle est enceinte. Elle a donc préféré partir d'elle-même. Je ne te demande certainement pas de lui pardonner, mais tente de la comprendre. »

Timo fixa David avec un regard sévère , froid sans vie.

« David dégage, me fait pas la moral sur mes choix, je ne veux pas d'enfants, mais je la veux elle. Sa j'en suis sur. Sort, rentre chez toi. Laisse moi seul. Je veux être seul. »

David ne chercha pas à comprendre, se leva et partie, laissant Timo seul. Il prit soin de prendre le téléphone de Timo, il lui rendrait qu'en il sera calmer.

***

« Kiara c'est David. Je sais que ce ne sont pas mes affaires mais Timo es vraiment mal. »

« David, je suis sincèrement désoler de faire autant de mal à Timo, mais je ne peux me résoudre à abandonner cet enfant, je ne peux pas. »

« Tu sais Kiara, il t'aime sincèrement, je ne l'ai jamais vu comme cela. Kiara, l'aimes tu encore? »

« Je ... David laisse moi s'il te plait. »

« Kiara, appelle le, il a essayer de te joindre à plusieurs reprises et tu n'as jamais répondu. Il est vraiment pas bien ... Kiara? »

« David, laisse moi tranquille »

« Kiara, c'est aussi son enfant, tu devra ... »

« Il n'en veut pas, ce n'est donc pas son enfant. Je ne lui demanderais rien. C'est bon. Tchao. »

Kiara raccrocha au nez de David, il fut assez surprit de sa réaction. Cela faisait désormais 3 semaines que Kiara était partie de l'appartement, 3 semaines que Timo restait enfermé chez lui à inlassablement appeler Kiara et lui laisser des message dans l'espoir qu'elle le rappel. Mais rien tout était en silence radio.

***

Kiara s'était installée dans l'hôtel du coin. Elle passait ses journée à écrire, entre de sonnerie de portable. Timo l'appelait toute les heures, mais rien que le faite de voire son prénom s'afficher sur l'écran la tuait un peu plus. L'envie de décrocher et de lui parler était présente, mais elle devait couper tout contacte avec lui, si elle voulait en finir. Elle commença à écrire son histoire, à tracer au travers d'un cahier toute sa belle histoire avec Timo, afin de pouvoir la raconter à ce petit être qui grandissait. Qu'il sache que malgré tout, il avait été créé dans l'amour de ses parents. Qu'en elle commença ce récit, des larmes roulèrent sur les joues blanchâtres. Trop de souvenirs lui revinrent en tête et la frappèrent comme un poignard dans le cœur...

***

« Trop c'est trop, il se terre dans cette chambre depuis trop longtemps. On a un album a faire. Ok il souffre, mais elle est partie justement pour ça, pour qu'il poursuive sa carrière non? »

« Jan, comprend le un peu, il est vraiment mal. Il l'aime il avait vu loin dans l'avenir avec elle. »

« Non mais Frank arrête un peu. Il est complètement amorphe. Mange qu'en il daigne sortir de sa couette, boit mais simplement des alcools fort. Il ne faut pas pousser. Il faut qu'il se relève quitte à s'en manger dans la gueule. »

Les quatre garçons se retournèrent vers David qui venait d'exploser en rentrant dans la pièce.

« Non mais c'est vrai, j'ai raison. Il faut le bouger, il fait peur. J'ai tenter de la raisonner elle, mais s'est mort. On connait Timo depuis des années, à nous de l'aider et s'il faut qu'on soit violant on le sera. »

Les quatre garçon regardèrent bouche bé David. Ils finirent pars acquiéssé ce qu'avait dit David. Il devait bouger Timo, un points c'est tout.

Ils parlèrent un long moment de comment ils allaient le faire bouger. Plusieurs propositions furent donner mais une seule resta, la franchise. Il fallait le faire bouger en lui disant tout, sans rien lui voiler. Les garçons entrèrent donc dans la chambre de Timo, un simplement grognement sortie de sous la couette au moment où ils avaient frappé. Il se posèrent tous autours du lit. Quatre d'entre eux saisir la couette et l'enlevèrent de sur Timo et Juri, prit ce dernier et le porta jusqu'à la douche. Juri saisi le pommeau de douche et alluma l'eau froide en pointant Timo. Ce dernier hurla.

« Bande de crevard, vous me faites chier, vous pouviez pas me laissez tranquille dans mon lit? »
Timo sortie de la douche et se dirigea vers sa chambre, dans l'idée de se recoucher. Frank et Linke l'attrapèrent par les bras et l'assire dans le salon. Ils se mirent tous autours de lui. Timo les fusilla, un à un du regard. Jan explosa le premier.

« Timo sa suffit. Arrête donc maintenant de te voiler la face. Tu fais chier »

« Jan ferme ta gueule, tu comprends pas ce que je ressens depuis qu'elle est partie. »

« Timo, Jan n'a pas tord, tu te laisses complètement allé ce n'est pas bon. Elle est partie pour que tu puisses continuer la musique. Pas pour que tu fasses la larve sous ta couette. Bouge toi le cul. »

« Je ne suis pas une larve, je ... »

« Timo tu en es une. Depuis qu'en ne t'es tu pas habillé, depuis qu'en n'as-tu pas préparé un vrai repas. La seule chose que tu fais c'est prendre ta douche et regarder sa photo. Ah oui et l'appeler c'est vrai. Arrête Timo. »

« Mais David, je veux qu'elle revienne, mais je ne veux pas d'enfants. »

« Timo tu sais très bien que tout comme toi elle est têtu. Elle gardera cette enfant au risque de te perdre à tout jamais. C'est finit avec Kiara fait toi à l'idée, merde. »

Le cou fut dur à encaisser pour Timo, mais il es vrai que Kiara était partie pour son bonheur à lui. Pour qu'il puisse vivre son rêve. Il le savait Kiara était désormais de l'histoire ancienne. Il souffla un bon coup et se releva.

« Je vais m'habiller et nous pouvons allez au studio. Mais ne me parler plus de Kiara. N'aborder le sujet que si je l'aborde. »

Les garçons partirent en silence vers le studio après que Timo fut habiller et qu'il est mangé un petit quelque chose.

***

Kiara se releva en entendant frapper à la porte. Elle hésita longtemps à ouvrir, car personne ne savais normalement où elle était loger. Elle s'avança tout de même calmement de la porte et regarda discrètement par la petite fenêtre afin de savoir qui frappait. Malheureusement pour elle ne vit qu'une ombre.

« Kiara, je sais que tu es là, ouvre moi. »

Kiara se raidi en entendant la voix de Frank. Comment l'avait il retrouver, elle n'en savait rien. Il s'énervait sérieusement derrière la porte.

« Kiara, ouvre punaise, faut vraiment que je te parle. Sa va plus du tout de notre côté. Sa fait maintenant 3mois que tu l'as laissé. Il est sans nouvel depuis. Il est mal malgré qu'il ne veut pas nous le montrer. On est pas con, on s'en rend compte. Kiara laisse moi rentré, il faut qu'on parle. »

Kiara ouvrit tout de même la porte. Cette dernière s'ouvrit dans un clic que ti. Kiara le laissa rentré sans un mot. Frank la dévisagea en voyant son ventre légèrement rond. Il se dirigea vers le lit où il s'assit. Il ne lâcha pas son regard azur. Un long silence se posant entre Kiara et Frank. Au bout d'une petite dizaine de minutes Frank prit la parole?

« Kiara, il est vraiment mal, donne lui au moins de tes nouvelles. »

« Frank, je ne peux pas. Il me manque, mais si je garde contact avec lui sa sera deux fois plus douloureux. Je l'aime toujours Frank, c'est trop dur. »

« Kiara, il faudra bien que tu lui montre l'enfant, je suis sur qu'il finira par te demander de le rencontrer. Et là, se sera plus difficile. »

Pendant plus de deux heures, Frank tenta en vain de convaincre Kiara. Mais elle était têtu et elle en démordit pas. Frank reparti donc vers la villa.

***

Kiara était allongé sur son lit et se retournai encore et encore, 8 mois était passé sans qu'elle ne le voit. Il lui manquait affreusement et la conversation avec Frank lui trottait dans la tête depuis tout ce temps. Dans un moment de folie elle saisi son portable et composa le numéro de Timo. Mais qu'en celui-ci décrocha elle raccrocha.

***


Dernière édition par Lud' le Jeu 28 Aoû - 2:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lud-mind.skyblog.com
Lud'
Perfekt
avatar

Féminin Lion Chat
Date d'inscription : 09/08/2007
Nombre de messages : 1231
Date de naissance : 02/08/1987
Age : 30
Localisation : Entre le Paradie et l'Enfer (Alsace)
Membre Preferé : Ils sont tous égaux pour moi
Chanson Preferé : Vorbei, Echo et Alles Endet Hier

MessageSujet: Re: Mein Liebe I   Jeu 28 Aoû - 2:19

Timo sauta sur son téléphone qu'en il reconnu la sonnerie attitré a
Kiara. Mais il fut hors de lui qu'en elle raccrocha. Il tenta
évidemment de la rappeler après, mais elle avait éteint son portable.
De rage, il lança son portable au travers de la pièce. Il dévala les
escaliers et déboula dans le salon, surprenant les cinq garçons assis
sur le canapé.

« NON MAIS J'HALLUCINE!!! Elle m'appelle et me
raccroche à la gueule. Mais qu'elle salope. Sa la fait rire de me faire
souffrir. »

« Timo calme toi, elle ... »

« Frank, espèce
de traitre. Tu crois que je suis con? Vous l'avez tous eu au téléphone
et toi, tu l'as vu. Bande de crevards. Et elle je la déteste, je ne
veux plus jamais la voir. »

« Timo et ton enfant? »

« Qui te dit que sais le mien, c'est même pas sur qu'elle est été fidèle. »

«Timo arrête donc. Tu sais très bien qu'elle t'aime. Si elle c'est tiré
bouffon c'est pour ta carrière. Encore une fois elle s'est sacrifier
pour toi. Elle n'a fait que faire des sacrifices dans votre histoire,
mais toi tu es bien trop égoïste pour le voir. »

Timo prit cette
remarque en pleins cœur. Il avait été si égoïste avec elle. Avait il
penser qu'à lui pendant cette année et demi? Qu'en il y repensait, il
remarqua que Juri avait raison. Il n'avait fait que pensé à lui. Il
sassi sur la chaise la plus proche et prit sa tête dans ses mains. Il
avait dit des choses atroces sur elle mais tout était faux. Il l'aimait
plus que tout et elle lui manquait affreusement. Ces mots avaient
dépassés sa pensé. Une larme traça son visage, puis une seconde et une
troisième. De nombreuses larmes coulèrent sur les joues de Timo. Pour
la première fois, il ouvrait véritablement son cœur devant ses amis.
Ils furent tous surpris de voir Timo aussi faible, aussi sensible.
Frank ne savais plus quoi faire. Trahir Kiara ou aider Timo. Une seule
question tournais dans sa tête: ''Donner ou non l'adresse de Kiara à
Timo?''

« Je suis conscient de tous les sacrifices qu'elle a
fait pour moi. Elle a toujours tout fait pour m'arranger moi, et vous
avez raison j'ai toujours été trop égoïste pour la remercier. Ce qui
m'arrive est bien fait pour moi. Mais je l'aime, cela fait 8 mois
qu'elle est partie et je continue à l'aimer malgré tout, c'est elle
l'unique.»

« Tu sais Timo, elle est aussi mal que toi crois moi,
je l'ai vu. Elle ne sort quasi jamais, elle reste enfermer dans sa
chambre à ce morfondre. Crois moi tes appels la blessait, car elle
savait que tu était affreusement mal. »

« Frank dit moi comme est elle. Décrit la moi, je t'en pris! »

Frank fut attendrit part Timo. Son cri de détresse était bien trop
douloureux. Il se leva d'un bon surprenant tout le monde. Timo le
dévisagea, mais ses yeux étaient suppliant. Frank céda, il se dirigea
vers Timo et lui saisi le bras.

« Viens, suis moi. Nous allons la voir et tu lui dira ce que tu viens de nous dire. »

Timo ne dit rien mais son large sourire parlait pour lui. Il allait revois
celle qu'il aimait plus que tout, il allait enfin pouvoir la reprendre
dans ses bras, la toucher, l'embrasser. David fut heureux de voir Timo
aussi bien. Excité à l'idée de la revoir, Timo couru limite jusqu'à la
voiture en sautant sur le siège passager. Assit, il beugla à Frank de
se dépêcher. Encore en haut, Frank hésitait tout de même.

« Je ne suis pas sûre du tout de se que je fais. Si elle le prends mal et
qu'elle part définitivement. Et si c'est Timo qui merde? »

« Ecoute je connais Timo depuis toujours. Je ne l'ai jamais vu comme cela
pour une fille. Il ne fera rien qui pourrait lui faire perdre Kiara à
tout jamais. Tu peux y allez confiant. Et il y aura une confrontation,
un jour ou l'autre, alors pourquoi pas maintenant? »

Frank regarda David qui semblait très confiant. Il espérait profondément
qu'il est raison. Il soupira et finit par descendre rejoindre
l'énergumène qui se trouvait dans la voiture.
Tout le long du
chemin, Timo était plus qu'excité. Il fatiguait Frank à rémunéré chaque
périodes marquantes de leur histoire à lui et a Kiara. Mais arrivé
devant l'hôtel et la voiture stopper, Timo devint blanc comme un linge.
Il finit par sortir difficilement de la voiture et suivit Frank en
silence. Arrivé devant la porte, il reteint le bras de Frank qui
voulait frapper. Il attendu 5 minutes et finit par lâcher le poignet de
Frank qui frappa trois coups secs. La voix de Kiara retentit derrière
la porte. Timo se raidit mais était heureux de l'entendre. Qu'en elle
ouvrit la porte, un large sourire se déposa sur son visage, mais Kiara
se figea. Il s'avança vers elle, et comme si rien ne s'était passé, il
déposa ces lèvres sur les siennes. Kiara resta stoïque, ne répondant
pas au baiser de Timo. Elle finit par ce détacher de l'étreinte de Timo
et lança un regard noir à Frank qui lui glaça le sang. Elle se retourna
et rentra dans sa chambre, Timo et Frank sur ses talons. Ils s'assirent
chacun sur une chaise et se turent. Frank finit par rompre le silence.

« Je vais vous laisser, je crois que vous avez énormément de choses à vous dire. »

Frank sortie de la chambre en les laissant seuls. Timo se rapprocha de Kiara et posa sa main sur celle de Kiara.

« Tu m'as manqué Kiara, pourquoi es tu partis comme ça? Je t'aimais ...
je t'aime toujours Kiara. Je veux vivre uniquement avec toi, juste toi
et moi. »

Kiara retira rapidement sa main de celle de Timo et le regarda froidement.

« Je suis exactement partie pour cela. Tu ne vois ta vie que comme tu
l'entendais malgré que nous étions deux. Maintenant tu veux bien
partager ta vie avec moi mais Timo arrête de faire l'autruche, regarde
mon ventre je ne suis plus toute seule. »

« Mais Kiara nous sommes trop jeune pour le moment, un enfant maintenant, faut être malade pour songer en avoir un. Tu réalises que tu vas devoir sacrifier toute ta vie pour lui? »

« Je la sacrifiais déjà qu'en j'était avec toi. Cette enfant je le garderais que tu le veuille ou non. Je n'ai pas besoin de toi pour l'élever.»

Kiara était hors d'elle. Elle aimait toujours Timo, il avait toujours été son âme sœur et désormais elle portait son enfant.

« Timo nous n'avons pas le choix, je suis au huitième mois, j'accouche dans moins d'un mois. »

« Abandonne le alors, il sera placé dans une maison d'accueil, il sera heureux. Kiara je veux vivre avec toi. »

Kiara senti son cœur se déchirer, comment un père même non désireux de son enfant pourrais songer à forcer la mère à l'abandonner. Ils
arriveraient largement à vivre heureux avec ce petit bou, mais Timo
préférait l'abandonner. Kiara se jura de ne jamais laisser cet enfant.

« Je ne l'abandonnerai jamais Timo, tu m'entends, jamais. Cette enfant fait partie de moi. »

Timo la dévisagea. Il n'avait certainement pas vu sa vie ainsi. Il l'avait
imaginer avec elle, mais seulement avec elle. Il ne se voyait pas père
à 21ans.

« Je n'en veux pas, je ne veux pas de cet enfant, je
veux vivre ma vie avec toi. Je t'en pris ne me laisse pas seul. Je
t'aime. »

Il s'approcha d'elle assez violemment et la força à
l'embrasser. Kiara s'extirpa t'en bien que mal de l'étreinte de Timo et
lui décrocha la plus belle de ses baffes. Elle le repoussa contre
l'armoire.

« Dégage. Nan mais tu te prends pour qui? Un enfant
ne s'évapore pas comme ça. C'est nous deux ou personnes. Je garde notre
fils, enfin mon fils. »

Timo la regarda droit dans les yeux et se jeta pratiquement sur elle. Elle le repoussa encore une fois.

« Timo arrête. Tu ne veux pas de notre enfant très bien, mais laisse moi.
Arrête de me téléphoner, de m'envoyer des SMS et surtout ne met plus
les pieds ici, tu m'entends, oublie moi. »

Timo la toisa du regard, il était devenu froid et menaçant. Il s'avança vers elle et pointa son doigts sur le ventre arrondie de Kiara.

« Ce goss garde le, fait s 'en ce qu'il te plaira avec. J'en ai rien à foutre.
Mais ne viens pas me demander du fric pour l'élever, je t'ai bien dit
ce que j'en pensais. Je n'en veux pas. En plus qui sais ce n'est peux
être pas le mien. »

Kiara sentis des larmes monter à ses yeux. Timo lui faisait bien trop de mal. Elle frappa de ses poings fermés le torse de Timo.

« Laisse moi, casse toi. J'ai toujours tout fait pour toi. Et voila ce
que je récolte. Merde Timo tu es un con, je t'ai jamais demander de
revenir. »

Kiara le poussa dehors, qu'en soudain, elle s'écroula par terre en se serrant le ventre. Croyant que Kiara faisait du cinéma, il resta debout à la regarder. Elle se tordait de douleurs, mais Timo ne faisait rien. Le voyant stoïque devant la douleur de Kiara, Frank adossé à sa voiture, couru vers eux et s'accroupie au près d'elle.

« Kiara ça va? Que ce passe t'il »

« J'ai mal ... c'est affreux, je vais crever sur place. J'ai l'impression
que l'on m'arrache le ventre. Tu devrais être heureux Timo, je vais
crever avec l'enfant. »

Timo restait figé à les regarder, mais il était désormais immobile du à la peur. Peur de la perdre, peur de le perdre. Il sentit toute ses gène de père se mettre en ébullition.

« Je ... je ... veux pas que tu meurt Kiara, ni toi, ... ni l'enfant. Je veux vivre avec vous deux. »

« Tu dis sa Timo, mais tu ne le pense pas du tout. Tu t'en fou royal de Mathis. Tu as vu comment tu en a parlés avant? Dégage. »

Frank la releva et l'emmena dans la voiture. Il la déposa sur le siège avant
et retourna vers Timo qui était rester tétaniser sur la porte de la
chambre. Frank passa sa main devant les yeux de Timo mais il ne bougea
pas d'un pouce.

« Wouou Timo? Tu es avec moi? Qu'Est-ce qui t'arrive? »

« Je ... je veux être ... papa. Je veux. Je veux être avec Kiara et notre
petit Mathis. Je m'en rend compte. Je l'aime et avec elle et notre fils
je serai le plus heureux. J'ai vraiment été con. Je l'aime bordel et je
lui dit des horreurs. »

« Timo, ce n'est pas à moi que tu dois les dire mais bien à elle. Va le lui dire. »

Timo regarda Frank l'air bête puis finit par courir vers la voiture, en criant a Kiara qu'il l'aimait.

« Kiara je n'ai été qu'un con, pardonne moi. Je t'aime. Toi et ce bébé.
Notre bébé. Je veux être avec toi, l'élever avec toi. Je n'ai pas été
là pendant 8mois, laisse moi, je t'en pris rester près de vous. De toi
et de notre Mathis. »

Il regarda Kiara et s'approcha d'elle. Il
plongea ses yeux dans les siens et sourie. Il finit par poser sa main
sur le ventre bien rond de Kiara.

« Je t'en pris ma puce, laisse moi rester près de toi... »

Kiara enleva délicatement la main de Timo de sur son ventre. Elle avait la rage contre lui.

« Dégage Timo, ne touche pas à MON enfant. Tu n'en veux pas-tu l'as dit alors arrêtes ton cirque. »

Timo se releva surprit. Il tenta de faire entendre raison a Kiara, mais elle
avait des atroces douleurs accumulé a son caractère de chien, la
rendait insupportable et fermé. Timo se contenta de se la fermer et
monta à l'arrière. Frank prit le volant et se dirigea vers l'hôpital.
Kiara venait tout juste de perdre les eaux qu'en Frank sortie du centre ville.

« Bordel ça fait mal, je vais mourir dans ta voiture Frank, je veux une péridurale, j'en ai marre de souffrir. »

Kiara avait planter ses yeux froids dans ceux de Timo en finissant sa phrase, il comprit que le mot souffrir lui était destiné. Il ne broncha pas, il
se contenta de saisir la main de Kiara et de lui la sérer. Elle se
contenta de sérer un peu plus fort. En moins de 20 min, Kiara était
dans la salle d'accouchement. Timo et Frank attendait patiemment dans
la salle d'attente. Un lourd silence planait sur les deux amis. Timo
tenait sa tête dans ses mains et fixait un point invisible sur le mur
d'en face. Un médecin apparut enfin, Timo se leva comme une pile et
sauta littéralement dessus pour avoir des nouvelle de Kiara. Le médecin
le calma.

« Monsieur le quel de vous deux est le père, Mademoiselle Sanders est sur le point d'accoucher et elle demande le père, un certain Timo Sonnenschein. »

Timo élargie son sourire, elle le demandait. Il était heureux.

« Moi, c'est moi Timo Sonnenschein. C'est ... c'est moi qu'elle veux
voir. C'est bien moi le papa. Je vais devenir papa. Je vais ... quoi?
Elle va accoucher? »

Soudain Timo devin livide, il venait clairement de réaliser qu'en ce 14 mars, il allait devenir papa. Le médecin s'approcha.

« Monsieur Sonnenschein? Vous allez bien? Veuillez me suivre s'il vous plais. »

Timo regarda Frank qui lui sourie afin de l'encourager. Timo avait accroché
à son visage un sourire de bonheur. Il suivit silencieusement le médecin, son cœur battait la chamade. Timo était heureux. Il rentra
dans la salle d'accouchement, Kiara était déjà préparé et il venait
tout juste de lui placé la péridurale. Elle était donc déjà calme.
Quand Kiara le vit arrivé, c'était comme si il avait suivit toute sa
grossesse. Elle lui souriait et lui tendit la main. Il s'avança vers
elle d'un pas lent mais confiant puis lui saisi la main. Il déposa un
doux baisé sur son front.

« Ma Kiara, je t'aime sincèrement. »

« Je t'aime Timo, mais j'ai peur, je sens plus rien, aucunes douleurs mais mon cœur souffre encore. Je ne veux plus. »

« Je ne te ferai plus souffrir, je t'aime, toi et Mathis. Je veux vivre avec vous deux. Reviens à l'appart. »

Kiara le regarda et sourie.

« Timo nous en reparlerons qu'en je ne serais plus sous médocs et que j'aurais reprit mes esprits. »

Il l'embrassa délicatement sur ses lèvres, elle lui répondit enfin. Il se
détacha d'elle en lui souriant. Ils se fixèrent droit dans les yeux jusqu'à ce que l'infirmière les coupes.

« S'il vous plait, mademoiselle vous êtes en pleins travail, il va falloir commencer à pousser. »

Timo regarda Kiara et tenta de la rassuré, il voyait dans son regard qu'elle
était terrorisé. Kiara ne pouvait ressentir concrètement les douleurs
vu qu'elle était sous morphine, mais la peur de perdre l'enfant était
bien là.

L'enfant mis plus de deux heures à arrivée. Un charmant petit garçon aux cheveux brun déjà bien présent. Kiara était épuisé, mais des larmes de joies coulaient le long des joues des deux parents.
Kiara tout comme Timo regardait amoureusement Mathis. Ils étaient
parents. Quand l'enfant fut prit par la puéricultrice, afin de faire
les premiers tests et les premiers soins, Timo s'approcha de Kiara.

« Kiara, j'ai vraiment été con de te dire toute ses atrocités, vraiment
très con. J'ai vraiment été mal quant tu es partie. Je ne peux voir
plus loin sans toi et désormais sans Mathis. Je ne peux pas vivre sans
toi Kiara. »

« Timo ... je ... tu m'as profondément blessé, tes
mots... mais je t'aime, vraiment plus que n'importe quoi indispensable
à ma vie. Je me sacrifierais pour toi. Je t'aime »

Elle saisi sa nuque et embrassa les lèvres si douces de Timo. Par ce baiser ils scellaient leur nouvelle unions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lud-mind.skyblog.com
Schwarz Engel
Morgencafé
avatar

Féminin Poissons Coq
Date d'inscription : 23/10/2007
Nombre de messages : 1528
Date de naissance : 09/03/1993
Age : 24
Localisation : la ou personne ne peut me trouver ...
Membre Preferé : JANOUCH XD
Chanson Preferé : toute !!!!

MessageSujet: Re: Mein Liebe I   Jeu 28 Aoû - 10:44

O________O Wawe c'est beau! NAN C'est MAGNIFIQUE! J'ai vraiment trop adoré j'ai meme faillit pleuré T___T

_________________

Aish... Mon ultime bias est un abrutit.
규현 오빠.... 바보 ! ㅋㅋㅋ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://o0-neustart-0o.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mein Liebe I   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mein Liebe I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leonie Rysanek
» Dietrich Buxtehude (1637-1707)
» Quatuor Alban Berg
» [NEWS] Tom va ouvrir un blog personnel pour les fans ! [tokiohotel.com]
» Quizz "Paroles et Musique" (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
100 % PANIK ! :: DETENTE :: FAN FICTIONS :: OS-
Sauter vers: